Le foot en questions par Jul et Jim

Articles récents

Journée 71

9 Septembre 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Peut-on excuser un gars qui vendange un coup-franc alors qu'il a dit "laisse" ?

Journée 71

Si on aime les gestes techniques réussis, les trajectoires courbes dignes de Roberto Carlos, Platoche, Juninho et consorts, si on vénère le foot brillant de maîtrise, NON, on ne peut pas excuser la frappe qui quitte le stade, la région, le pays, emportant avec elle la dignité du frappeur et les espoirs du public. Mais si l'on n'aime pas Michel Solier, OUI, on excuse le frappeur indigent. Mieux, on l'applaudit en secret. Et là, votre sourcil froncé indique que vous n'avez qu'une idée imprécise de qui est Michel Solier. Michel dit aimer son club mais ne paie jamais 14 euro pour une place, faut pas déconner. Or, ce soir, il a récupéré l'abonnement de son beau-frère et s'est installé derrière les buts, rang 16, siège 63. A la mi-temps, Michel a une fringale après avoir insulté ses propres attaquants pendant 45 minutes. Mais comme il n'est pas con, il laisse les habitués se ruer à la buvette. Lui, il sait, Michel, à la BNP il fait pareil à la machine à café du 4e. Il attend. Un furet, le Mimi. Et quand les 22 acteurs reviennent sur le pré, il dévale les 16 rangées et s'achète une double merguez sauce algérienne frites avec une Buckler en 50 cl, après tout c'est la fête. Il est certain de ne rien manquer d'important, vu les chèvres qui gambadent sur le pré. Et l'ascension de la tribune commence alors que l'arbitre siffle coup-franc. Et Michel reste concentré pour ne perdre ni une frite ni un centilitre de bibine sans alcool. Et La balle s'élève, bien au dessus du but, direction le public. Et Michel ne la voit pas venir. Elle le frappe dans le dos, bien à plat. Les patates, la sauce, le pain et la bière s'envolent et s'éparpillent sur les escaliers. Michel a la figure mouchetée de sauce. Il ne reviendra plus au stade. Merci au N°11 d'avoir dit "laisse". Il n'a pas fait honneur au foot mais a débarrassé le stade d'un bon gros débilos. C'est toujours ça.

Lire la suite

Journée 70

3 Septembre 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Combien de kilomètres suis-je autorisé à parcourir avant de faire ma touche ?

Journée 70

Oui, au milieu des millards mercatesques et des enjeux sportifs nationaux, continentaux et mondiaux, nous osons poser cette question technique en apparence basique, mais qui en soulève tant d'autres. Sur le corps arbitral, d'abord, si prompt à se la jouer "la règle est la règle" quand l'extase du buteur amène un avant-centre orgasmisant à s'enlever le maillot (c'est toujours mieux que de se le faire, le maillot) devant tout le monde. Et gagner 40 mètres sur une touche, ça vous titille moins le sifflet les gars ? Pourtant, l'impact sur le jeu est quand même plus flagrant dans un cas que dans l'autre, non ?! Sauf à imaginer que les pecs de CR7 exposés ruisselants de sueur n'affolent ses adversaires, on voit quand même plus de roublardise à marcher 10 minutes avant de remettre en jeu, merde ! Et il y a aussi le souci de la formation : après combien d'années les jeunes footeux arrêtent-ils de jouer une touche là où la balle est sortie ? Prennent-ils une chasse en U7 quand leur coach les voit respecter le règlement de manière aussi naïve ? "Kevin !!!! Elle est sortie où la balle, hein ? Oui, là, près de ta surface, exactement ! Alors pourquoi tu ne la remets pas en jeu dans le camp adverse, pauvre débile ?!! Je te préviens, si tu recommences, ou que tu te mets à distance réglementaire pour faire le mur sur un coup-franc, tu rentreras même pas dimanche contre Fourzy-la-Motte, mon gars !!!". Ah, quand l'éducation et la répression abandonnent conjointement un domaine, on peut s'attendre au pire. Ou à Hubocan. Ce qui n'est pas si différent.

Lire la suite

Journée 69

18 Août 2017 , Rédigé par Jul & Jim

J'étais en vacances, il a signé où Neymar, finalement ?

Journée 69

Ah, ce club qui est champion de France en titre, qui a explosé les records la saison dernière en terminant également demi-finaliste de la ligue des champions et en révélant au passage une pépite d'attaquant, français qui plus est, que voulez-vous, c'est normal qu'on en parle quand il agite le mercato en faisant signer Neymar ! Ne soyez pas aigris, Paris est magiq... Attendez deux secondes... C'est bien Paris qui a mis 95 pts en championnat, fini 8 points devant le favori et révélé M'bappé, non ? C'est le glorieux club de la capitale qui a sorti Manchester City et Dortmund de la LDC, on est d'accord, j'ai un doute... Je sais qu'un club français a pris une remontada quelque part, mais c'est pas eux, ça je le sais... Oh, lala, avec cet été pourri (Oui, Jim fait les textes ailleurs qu'en Corse), j'ai dû choper la crève ou quelque chose, pas moyen de me souvenir avec précision, je vais aller me boire un panaché pour me changer les idées. Avec de la grenadine, en plus. Comment on appelle ça, déjà ? Ah oui ! OH LALALALALA !!!!!

Lire la suite

Journée 68

23 Juillet 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Comment un agent vend-il un joueur de merde ?

Journée 68

Coluche l'avait si bien exprimé : "quand on pense qu'il suffirait que vous ne l'achetiez pas pour que ça ne se vende plus... Vous n'êtes pas raisonnables, non plus !". La saillie verbale de l'homme à salopette s'adapte si bien aux transferts de ces joueurs dont on se demande comment un président peut vouloir au vu de leur palmarès et de leurs compétences. Les conversations avec les agents doivent être succulentes : "Mais si, Président, il vous rendra service ce numéro 9 hors pair. Il a quand même 2 buts à son actif sur les 4 dernières années, dans des tours de coupe de France où les gars d'en face étaient certes amateurs mais ô combien valeureux". Et puis merde, tant mieux si des brèles s'échangent à prix d'or, c'est aussi une des attractions du mercato de voir Schmoldu signer à Lille pour 11 millions, Mashpro à Bordeaux pour 14,5 ou même Jonhsinho à l'Inter pour 59 barres plus une tonne de tagliatelles en cas de revente. Ca nous rappelle que le marché, soit disant roi, est en fait une sorte de souk permanent d'où le touriste peut repartir le coeur content, délesté de ses thunes mais fier de son tapis fait main made in Bengladesh. Ou de son Nolan Roux.

Lire la suite

Journée 67

26 Juin 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Je rafraîchis la page "foot mercato" toutes les deux minutes... On ne serait pas en juin ?

Journée 67

Oui, ami lecteur accro, nous sommes bien en juin. Pour aller au bout de la souffrance, nous sommes même en juin d’une année impaire : pas d’Euro, pas de Mondial pour faire passer l’intersaison à toute vitesse. Pendant deux mois, rien à se mettre sous l’œil. Et dire qu’en janvier, tu consacrais à peine dix secondes d’attention au résumé de Manchester / Liverpool, qu’en mars tu laissais ta chérie t’imposer les Visiteurs font l’Espagne le dimanche soir à la télé parce que ce Psg / OL avait un goût de déjà vu… Maintenant, tu en es réduit à espérer le trophée des champions, tu savoures jusqu’au dernier point de suspension un article sur le possible et presque certain transfert du 4e meilleur buteur de National dans une grosse écurie de Ligue 2, tu serais quasi-prêt à t’abonner à la chaîne payante retransmettant en exclu la ligue du Turkmenistan qui, ELLE, continue en juin. On t’entend d’ici « ah non, mais c’est un championnat très technique, vous marrez pas, y a plusieurs anciens joueurs de Ligue 1 qui y brillent ». On comprend tu sais, et on te laisse regarder ton sommet Dasoguz / Achgabat. Pendant ce temps, on va checker les news sur onzemondial.com , ça fait au moins 30 secondes qu’on n’y est pas allés. Si ça se trouve, Landreau est entraîneur de Lorient. Non, quand même pas.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>