Le foot en questions par Jul et Jim

Articles récents

Journée 66

9 Juin 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Saint-Etienne est-il moins sexy que Corinne Choulard, ton ex en 4e D ?

Journée 66

L'AS Saint-Etienne a effectivement du mal à se trouver un coach et... Non, attendez 2 secondes, je reviens sur cette histoire avec Corinne Choulard. C'est pas mon ex mais une binoclarde bigote boutonneuse rousse qui m'a embrassé dans la cour un jour de conseil de classe et... Bref, pardon. Donc Saint Etienne. Pourquoi un club aussi chargé d'histoire, avec un tel public et des résultats finalement pas si honteux en France et en Europe galère-t-il autant à faire signer le successeur de Galtier ? Désolé, mais je reviens une seconde, après promis j'arrête, sur cette histoire de Corinne Choulard. Parce que ça a continué au lycée, cette affaire, vu qu'on est allés l'un comme l'autre au Lycée Nana Mouskouri de Châteauroux. Tout le monde croyait que j'étais avec elle, et franchement, allez avoir une vie sentimentale normale quand vous traînez ça... Ok, ça ne vous intéresse pas, revenons aux verts. Et si l'explication résidait tout simplement dans le fait que depuis quelques années, quasi systématiquement on s'emmerde dès qu'ils jouent ? Parce qu'on s'emmerde, on s'emmerde et quand on a fini, on se re-emmerde ! Forcément, il faut vouloir associer son nom à ça et... Non, j'y reviens une dernière fois, mais c'est pour en avoir le coeur net, je vais google-iser Corinne Choulard... Waow !!! Le sosie d'Audrey Fleurot. Je... Oui, c'est bien mon ex, si si, j'ai vécu une belle histoire avec elle ! Et si le nouveau coach des verts s'inspirait de ça ? Aujourd'hui, le club ne fait plus fantasmer grand monde mais qui sait, dans 20 ans ? Allez en attendant, moi j'appelle Corinne. "Allo, oui, je sais pas si tu te souviens de moi, on était super proches en 4e D ?!"

Lire la suite

Journée 65

15 Mai 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Vous y arrivez, vous, à prononcer Borussia Mönchengladbach ?

Journée 65

Le football a ça de magique qu'il aplanit les difficultés (et attise la mauvaise foi) : votre collègue qui s'appelle Spyznowski, vous l'appelez Pipi, voire machin, en soupirant à chaque fois devant l'improbable collection de lettres à 10 points au scrabble que contient son blaze. Si, vous le faites. Si. De la même façon, vous vous faites un point d'honneur à ne jamais ô grand jamais articuler en entier l'intitulé exact du patelin où vivent les parents de votre dulcinée. Pourtant, quelle belle perspective, la retraite à Choulassey-Sous-la-Seyllairde! Pour vous, c'est "là bas chez les pécores", et basta. Mais quand Le Borussia Mönchengladbach affronte les Hongrois de Ferencvaros, vous ne supportez pas la moindre approximation. Pour un peu, vous pourriez dispenser un cours de linguistique germano-magyar à l'université. De la précision, de l'acuité ! Et on ne dit pas JUve, mais "Youvé", mets-y l'accent, bon dieu de gourdasse ignorante. Ah, quel formidable schizophrénie (pas facile non plus, tiens), que nous ne jugeons pas, car on doit se faire une rediff d'un Heart of Midlothians contre Velez Sarsfield, réalisée par Jean Charles Van Kerkhoeven.

Lire la suite

Journée 64

10 Mai 2017 , Rédigé par Jul & Jim

La 4e place de Ligue 1 est-elle plus convoitée que Kim Kardashian ?

Journée 64

De loin, ça a l'air grisant, on sent le voyage, l'inaccessible, on imagine, on fantasme, on désire. Et on se rapproche, on y est, et on voit que c'est bricolé, que finalement, ça veut ressembler aux vrais canons sans parvenir à donner autre chose qu'une impression d'artificiel. Alors, on se sent floué, arnaqué, et on se jure de ne plus désirer ce genre de beauté trafiquée... Et on recommence quand même. Vous vous sentez concerné ? Hé bien de deux choses l'une : soit vous faites partie d'un club que la ligue Europa fait saliver, soit vous vous imaginez flatter la croupe rebondie 100 % polypropylène de Kim K ou d'une autre plastigirl du même tonneau. Dans les deux cas, mes petits amis, vous allez déchanter quand vous serez dedans (oui, bon...). Et vous repenserez à l'avertissement de Jul & Jim, quand vous vous demanderez comment vous vous êtes retrouvé dans l'avion pour affronter Krasnodar, le Sturm Graz ou Zobilamouchespor, ou comment vous avez pu finir à Beverly Hills, dans cette soirée où Neurone a été remplacé par Botox, sans même une annonce du 4e arbitre pour vous informer de ce changement tactique désastreux.

Lire la suite

Journée 63

5 Mai 2017 , Rédigé par Jul & Jim

L'arbitre doit-il suivre à la lettre tout ce qu'on lui dit ?

Journée 63

A la 3e minute d'un match crucial pour son équipe qui doit absolument gagner, ladite équipe marque d'une frappe sèche sous la barre. Aussitôt, le supporter placé sous notre nez hurle "siffle !" à l'arbitre pour que cesse enfin ce match et ce suspense interminable... A la 3e minute. Et s'il l'avait fait ? N'importe quoi, dites-vous ? Admettons. Mais alors pourquoi lever la main quand on sait bien que le corner n'est pas pour nous ? Sur 22 acteurs, 19 donnent leur avis, dont 17 de mauvaise foi. Il fait quoi, le monsieur-qui-n'a-pas-le-même-maillot-mais-la-même-passion ? Il devient barjo ? D'accord, on se demande tous souvent s'il ne vaudrait mieux pas lui payer une canne blanche et un labrador plutôt que des séances de visionnage de matchs, mais quand même, il subit des injonctions brutales et contradictoires, le corbeau siffleur, sans parler des recommandations fleuries lui proposant d'honorer sa génitrice ou de tenter un rapport passif avec un membre de son entourage, si possible gâté par la nature. Arbitre, fais ton office, bras tout puissant d'une justice aussi aveugle que toi. Tu es mauvais, mais pas plus que ceux dont tu juges les écarts et que celui qui te hurle dessus depuis le rang 14, siège 43, sans même avoir conscience qu'ils a l'écharpe pleine de ketchup, cette vedette !

Lire la suite

Journée 62

27 Avril 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Qui est le meilleur duo de récupérateurs : Verratti-Matuidi ou Macron-Le Pen ?

Journée 62

"Ratisse, ratisse, à droite, à gauche, au centre. Ne laisse rien passer ! Et s'il faut mettre un tacle assassin, pas d'état d'âme !" Ces encouragements sont-ils prodigués à Blaise Matuidi, à sa coéquipière Marco Verratti ou aux finalistes du match présidentiel... Impossible à dire tant ils ont les uns et les autres le talent de récupérer tout ce qui passe, dans et hors de leurs zones préférentielles. Oui, il dézone clairement, le jeune Manu, quand il joue au banquier social, on dirait Matuidi quand il se prend pour Cavani. Et elle fait de même, la dame blonde qui fait peur, quand elle incarne Jean Jaurès et Pierre Laval à la fois. Marco les beaux yeux peut toujours essayer de faire l'essuie glace sur toute la largeur du pré, il est battu. On est tenté de faire une blague finale en les rebaptisant les rois du milieu avec le double sens léger sur les multiples interprétations du terme milieu, qu'il soit parisien, élitiste, mafieux ou moralisateur... Mais non, on préfère finir sans chute et renoncer à un calembour fin qui aurait fait consensus. Quitte à être mal barré, comme Pierre Emmanuel qu'on en profite pour saluer avec le respect qu'il mérite et que sa radio ne lui accorde pas.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>