Le foot en questions par Jul et Jim

Articles récents

Journée 61

20 Avril 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Je connais les 17 lettres de l'alphabet, puis-je être chef de la sécurité à Furiani ?

Journée 61

Connaître les 17 lettres de l'alphabet (ou même juste les 4 voyelles) suffit largement, cher ami candidat à ce poste peu exigeant. Tu sauras laisser passer les agités pour qu'ils aillent sur la pelouse faire la bagarre avec les gars en short, et tu feras comme dans tous les autres stades le tri judicieux entre les objets qu'on peut faire entrer dans l'enceinte (bombes agricoles, gros fumigènes, pétards mastoc) et ceux qui du fait de leur dangerosité extrême n'y ont pas leur place (bouchons de Cristaline...). Mais permets aux bienveillants Jul et Jim de te suggérer de revoir ton ambition à la hausse, jeune candidat à l'emploi. Pourquoi, au vu de ton niveau de qualification impressionnant, ne pas postuler plus haut ? Tu as selon nous toutes les capacités pour briguer la fonction de président de ce club à la tête de maure et aux têtes de sboub dont les grands joueurs passés ont honte aujourd'hui : aucun discernement, une tendance à laisser le bordel s'installer voire à le provoquer, un grand sens de la non responsabilité une fois tes conneries étalées, un vrai côté fayot pas crédible qui essaie de réparer-mais-non-c'est-pas-trop-tard-z'avez-vu-je-ferme-la-tribune-des-méchants... Allez, mets une cravate, on t'aidera à faire le noeud. Coulant.

Lire la suite

Journée 60

16 Avril 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Vous n'en avez pas marre, vous, des noms de matchs qui finissent en -ico ?

Journée 60

Clasico entre real et barca qu'on a piqué pour paris/om, olimpico entre lyon et marseille, breizhico entre équipes bretonnes, sintetico entre nancy et lorient qui jouaient, enfin tentaient de jouer sur de la moquette... Et ajoutons les inédits tant qu'on y est : un burgondico entre Dijon et Auxerre ? Un chévrico entre les deux derniers du classement ? un tropico (coco) entre nations géographiquement placées de part et d'autre de ces lignes imaginaires qu'on nous force à apprendre à l'école comme si on n'avait pas assez de mal comme ça à ingurgiter les trucs qui existent pour se fader en plus les inventions et... Pardon. Donc les matchs en -ico pullulent et polluent. Et on est menacés par un autre suffixe, amis : le "-ada". La remontada barcelonaise a inspiré les journaleux qui ont profité de deux matchs gagnés par Lorient (oui, ça a de quoi perturber) pour créer le terme de "Lorientada". On les connaît, les coupables, ce sont effectivement les médias. Il faut bien qu'ils se renouvellent, alors ils investissent les suffixes. Mettons... Mais s'ils veulent notre aval, on exige une campagne avec le suffixe "de merde". Vous verrez, accolé à quasi n'importe quelle affiche, ça marche. "Bienvenue à la Beaujoire pour ce Nantes-Montpellier (de merde), découvrons la compo des canaris (de...) avec notamment leur trio d'attaquants (de...). Voyez, c'est simple la vie, quand on y ajoute des petits condiments. Non ! Pas "de merde", faut savoir s'arrêter !

Lire la suite

Journée 59

13 Avril 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Qui fait le retour le plus miraculeux, Lorient ou Pierre Ménès ?

Journée 59

N'en déplaise à... Oui, on rêvait de commencer un texte par "n'en déplaise", notre rêve est réalisé. N'en déplaise, donc, à ceux qui n'aiment pas le personnage, nous on assume notre statut de fans de Pierre Ménès. Oui, son retour nous fait plaisir car il fait passer la remontada barcelonaise contre les étoiles d'Emery pour une randonnée de 2 km par temps clair et sur terrain plat. La doublegreffada de Pierrot prouve également autre chose : tout est possible les amis, à partir du moment où on a la gnaque. Et ce constat peut donner espoir à tant de monde dans le milieu du foot : au coiffeur d'Aubameyang et de Balotelli, au kop de Clermont, au trésorier d'Auxerre voire carrément aux coachs d'Eder, de Darder et de tous les mecs qui n'arrivent pas à cadrer et dont le nom se termine en -der. Vous êtes en train d'en chercher d'autres, hein ? C'est bien, nous manipulons vos esprits malléables, Ah Ah Ah... (rire sardonique). N'ayez pas peur, nous n'abuserons pas de ce pouvoir psychique, même s'il est tentant de vous contraindre à vous faire tatouer "Merlu for ever" sur la miche gauche en soutien aux courageux Lorientais en pleine sortiedesdoigtsduculada !

Lire la suite

Journée 58

27 Mars 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Si Benzema sauve des enfants malades d'un building en flammes et qu'il découvre le vaccin contre le cancer, est-ce qu'il revient en équipe de France ?

Journée 58

On était tous d'accord avec la Dèche au moment de la sanction. Si ! Ne dodelinez pas de la tête comme ça, aucune voix ne s'est levée pour crier au scandale. Mais aujourd'hui on sent bien qu'il prend cher, l'ami Karim, par rapport à la faute video-sexo-valbuenesque, alors qu'il enfile les buts madrilènes comme on enfile son vieux jogging le dimanche aprem ou une londonienne court vêtue un samedi soir. Alors où mène cette intransigeance ? Confions à la Fédé le ministère de la justice, nommons DD Garde des Sceaux, ça va fracasser sévère, maman ! Meurtrier multi récidiviste ? On va t'arracher les yeux à la cuiller à café avant de te plonger dans de l'huile de friture bouillante, tu seras beau en donut ! Des costards offerts et des emplois fictifs ? Cent claques dans la gueule par jour, ça t'ôtera l'envie de te représenter à une élection mon gars, même celle de délégué de classe de la maison de retraite tu peux l'oublier ! Un contrôle de vitesse à 52 km/h au lieu de 50 en ville ? Mais t'es fou... tu lécheras tes 4 pneus sur toute la surface avant de les porter en collier pendant 6 mois. Une réclamation, Karim B ? Non ? Forcément...

Lire la suite

Journée 57

22 Mars 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Supporter le Luxembourg et militer pour Philippe Poutou : acte d'un désespéré ?

Journée 57

A première vue, oui. Mais tellement oui. Le tirage au sort des éliminatoires de la coupe du monde ? Bon, on est avec l'Italie, la Russie, la Norvège et l'Ukraine. T'en penses quoi Michel ? "Ca passe, les gars, on les fume ou on les fume pas les macaroni ?". 8 bonnes branlées plus tard, Michel et le Lux ont pris cher. Le soir du grand meeting de Poutou ? "On est 600 à la MJC, c'est la folie ! Poutou PRESIDENT putain !" Un bon 0.5 % plus tard, Michel et Poutou ont repris cher. Mais tous les Michel fans de causes perdues sont-ils réellement désespérés ? Au final, n'est-ce pas dans leurs coeurs ardents, dans leurs pensées bravaches, que les plus belles pépites d'espoir attendent leurs chercheurs d'or ? Supporter le Luxembourg qui va prendre 7 à 1 contre les vikings et tracter au marché de Dinan pour Poutou le révolutionnaire au nom calinou sont deux démarches follement enthousiastes : on sait qu'on va perdre, on y croit quand même. On sait qu'on va se foutre de nous, on porte nos couleurs quand même. On sait que la vie va nous souiller, on lui sourit quand même. Si là, y a pas de l'espoir, merde ! Ah, là, les petits lapins, y a du raclage de soupière, chez Jul et Jim. Ben oui, on passe pas nos journées à sculpter des crottes de nez. Ou alors juste les mardis parce que c'est calme, les mardis.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>