Le foot en questions par Jul et Jim

Articles récents

Journée 56

19 Mars 2017 , Rédigé par Jul & Jim

A qui Serge Aurier n'a-t-il pas encore manqué de respect ?

Journée 56

Oui, ça fait deux sujets de suite sur Serge Aurier. Oui, on aurait pu éviter ce qui ressemble (mais ça n'est pas le cas !) à une cabale anti Serge ou anti Paris. Mais on n'est pas capable de se contrôler. On a une pulsion et hop on y cède. Après on est désolés, hein, attention... Mais sur le moment, faut qu'on fasse notre truc. Comme Serge quand il craque, finalement. On se ressemble, en réalité, lui et nous. Le respect d'autrui, voire de nous-mêmes, c'est pas notre truc. Mais on s'y engage, on va aller chercher du gars sans éducation, sans principes et sans valeurs humaines ailleurs. On va y arriver sans avoir à se donner trop de mal, en plus. Et c'est sans doute ça le pire...

Lire la suite

Journée 55

15 Mars 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Serge Aurier entrerait-il plus vite en jeu s'il partait de chez lui ?

Journée 55

Et si pour une fois, on avait mal formulé notre question ? Après tout, nous sommes faillibles, nous aussi, comme Serge le distrait qui oublie de se chausser de se préparer de s'échauffer quand il est sur le banc des remplaçants ! Nous aurions peut-être dû nous demander si Serge Aurier ne serait pas rentré plus vite chez lui en y restant dès le départ... Pour son apport footballistique sur le côté droit de la défense parisienne, le débat est ouvert. En termes d'image du sport qui le fait - grassement - vivre, en revanche, l'affaire est faite, merci maître, plaidoirie brillante mais ça sera 15 ans ferme. Et puisqu'on s'est vraiment plantés, voilà encore une question qu'on aurait pu se et vous poser : kékivafaire le prochain coup son Sergio ? Ben ouais, tout passe : insulter l'arbitre en ligue des champions, ça va. insulter son coach sur Periscope ? Oui, oui, ça va. Taper un flic quand on est bourré ? Mais oui ça vaaaaaa. Et donc avoir une attitude de pécore pas concerné sur le banc pour mettre 10 min à rentrer, ça va bien aussi merci. Allez, jeune, imagine la prochaine connerie d'Aurier et gagne ton maillot à 130 € floqué au nom de ta vedette qui incarne si bien le foot, ce sport que tu vas pratiquer (en tenue merci) quatre fois par semaine le coeur en joie au FC Bourzy-le-Paniais.

Lire la suite

Journée 54

27 Février 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Risque-t-on le bûcher si on fête un but contre son ancien club ?

Journée 54

C'est la tradition : quand on marque contre un club dont on a jadis porté les couleurs, on fête ça sobrement, en repoussant d'un geste ferme les embrassades hystériques de nos coéquipiers qui, tout à la joie de l'instant, se tamponnent le coquillard de nos amours passées. Mais au nom de quoi, boudiou ? A quoi ça rime ? Quand on croise une ex pas terrible et qu'on est au bras d'une bombasse, on s'éloigne ? Comme pour lui dire "non, tu comprends, Jennifer, avant, j'étais avec Monique, elle va mal le vivre". Pourtant, on a quitté Momo pour Jenny, les gars, elle le sait, la moche, y a pas de scoop. Si Jennifer a toutes ses dents, des jambes interminables, un goût prononcé pour le sexe débridé et qu'elle n'a pas dédié sa vie à nous faire chier à chaque seconde, doit-on se sentir embarrassé quand on croise notre misère d'antan ? De la merde, oui ! Au contraire ! Toisons, narguons, kiffons notre joie présente. Si Monique avait eu une meilleure hygiène bucco dentaire et un patrimoine génétique moins accablant, on aurait pu discuter, mais là, beurk... Et ben au foot, c'est pareil. L'US Boullay les Troux n'a pas su nous garder ? Mettons leur un triplé avec le Borussia en leur montrant notre cul, juste là où Jenny l'a mordu, en sus !

Lire la suite

Journée 53

29 Janvier 2017 , Rédigé par Jul & Jim

Que pourrait bien faire Steven Gerrard pour ternir son image ?

Journée 53

Il a glissé et Liverpool n'a pas été champion. Il est parti faire une dernière année à Los Angeles au lieu de finir à Anfield. Mais rien de tout ça ne compte. Les Souse, les fans de Liverpool, s'en tamponnent le coquillard. Il revient éduquer les jeunes sur le bord de la Mersey et le voilà canonisé. Nous les premiers, on kiffe tellement Stevie G qu'on a dû se creuser pour trouver des hypothèses remettant en cause la sainteté du numéro 8 le plus Red de l'histoire du jeu. Et en creusant, hé bien on le reconnaît, on n'a rien trouvé. S'il défile dans la ville sous les couleurs d'Everton, ses fans y verront un pari perdu. S'il déclare publiquement "Liverpool est une ville pourrie où il fait - 5 l'hiver et - 3 en août", on n'y verra qu'un excès de boisson (ce qui dans ces régions va taper dans les 6 grammes minimum). Et même s'il jetait de la merde à la Reine en sodomisant un bobby, les observateurs loueraient la fluidité du geste technique. Steve, t'es intouchable. Un peu comme le ballon pour Brandao.

Lire la suite

Journée 52

24 Janvier 2017 , Rédigé par Jul & Jim

S'il faut jouer au Barça pour pécho Shakira, dans quel club joue celui qui sort avec Régine ?

Journée 52

Vous l'attendez, hein, le bon vieux lieu commun qui couvre un peu plus d'opprobre une équipe certainement déjà en souffrance voire totalement oubliée ? Si, vous l'attendez, ne faites pas non comme ça de la tête. Comment on le sait ? Mais parce que nous aussi, on y a pensé, mais pas question, non non et renon, de faire (encore) de la peine aux amoureux de Lens, de Laval ou du Paris fc. On a des valeurs, les amis. On préfère parler art, musique plus précisément. C'est parce que Barcelone a son hymne, que même Shakira n'a pu le remplacer par un de ses tubes planétaires, mais sinon elle l'aurait tenté, car la Colombienne est fière et tenace comme le dit le proverbe "fière et tenace comme une Colombienne". Du coup, on se prend à rêver d'un joueur parisien qui envoûterait Louane ou d'un attaquant lyonnais qui prendrait le coeur de Tal. Ah ça aurait de la gueule, l'entrée des joueurs au Parc des Princes qui résonne sur l'air de "C'est le jour...celui qu'on retient" et au Parc OL sur celui de... d'une chanson de merde. Mais tellement.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>